Éducation et sensibilisation à la sécurité routière
http://eduscol.education.fr/education-securite-routiere/spip.php?article80
Personnes ressources institutionnelles partenaires pour la sécurité routière
jeudi, 23 septembre 2010
/ Stéphane Guerault /

Enseignant en histoire-géographie-éducation civique.
Jusqu’à août 2014 : chargé de mission sécurité routière auprès de la DGESCO (MEN), bureau B3-1.

Le numéro de janvier-février de Civique (n°194) présente la nouvelle organisation de la sécurité routière en France depuis janvier 2011. Le ministère de l’Intérieur pilote les actions de la Direction de la Sécurité et de la Circulation Routière (DSCR).

Numéro de janvier-février de Civique (n°194)
Présentation de la nouvelle organisation de la Sécurité Routière en France à partir de janvier 2011.

Chef de Projet Sécurité Routière

Sous-Préfet, directeur de cabinet, le préfet du département lui délègue l’animation de la politique locale de sécurité routière et plus particulièrement le développement
des pratiques partenariales avec les collectivités locales et les autre acteurs locaux.

S’adresser à la préfecture du département.

Coordinateurs sécurité routière (Préfecture, Directions départementales - DDEA ou DDTM)

Il est la cheville ouvrière de l’ensemble du dispositif départemental de lutte contre l’insécurité routière dans le cadre de la déclinaison au niveau local de la politique de l’État. Il lance et suit
les enquêtes ECPA (enquêtes pluridisciplinaires sur les facteurs de l’accident, diligentées après les accidents graves), élabore et suit les plans départementaux d’actions de sécurité routière avec les partenaires locaux, participe à la mise en œuvre des actions locales et les évalue.

Utiliser la carte du site de la Sécurité Routière ou s’adresser à la préfecture.

Chargés de mission sécurité routière

Beaucoup de Directions Régionales de l’Aménagement et du Logement (DREAL) disposent d’un pôle d’appui sécurité routière (PASR). Ces pôles sont constitués de Chargés de Mission Sécurité Routière (CMSR), parfois spécialisés sur la thématique « Jeune ». Ces derniers peuvent être issus du milieu associatif, de celui de la santé, ou de différents services de l’État, dont l’Éducation Nationale. Ils exercent leurs missions d’assistance, de conseil et de formation dans le cadre d’une convention signée entre les DREAL et leur institution d’origine.
Ils peuvent, en lien avec les Correspondants Sécurité départementaux et académiques, aider les établissements à monter des actions.

Administrations, collectivités locales et partenaires locaux

Associés à l’élaboration du Document général d’orientations (DGO) et des plans départementaux d’actions de sécurité routière (PDASR), ils réalisent des actions de prévention seuls ou en partenariat.

Les services départementaux de secours et d’incendie (SDIS) et les services départementaux de police en zone « urbaine » ou de gendarmerie en zone « rurale » (escadron départemental de sécurité routière) sont aussi des partenaires qui peuvent être consultés pour construire des projets de prévention et qui interviennent dans les établissements.

S’adresser aux coordinateurs sécurité routière des départements.

Intervenants départementaux de sécurité routière (IDSR)

Issus des administrations, des collectivités locales, des milieux professionnels, des milieux associatifs et choisis par le préfet, ils participent bénévolement aux actions du PDASR.

S’adresser aux coordinateurs sécurité routière des départements.