Retrouvez toute l'information sur le site education.gouv.fr

Accueil > Mener une action > Exemples d’actions > Les Clés de l’Education routière (Association Prévention Routière et Assureurs (...) > Apprendre à se déplacer en autonomie et en sécurité

Clés de l’Education Routière 2012

Apprendre à se déplacer en autonomie et en sécurité

IME Le Castel - Gazeran - Yvelines - Académie de Versailles

vendredi 6 septembre 2013


Projet mené en IME pour cinq adolescents en situation de handicap   (troubles des fonctions cognitives). La découverte des transports et le travail autour du « permis piéton   » sont les deux axes privilégiés pour permettre à ces jeunes de gagner en autonomie dans leurs futurs déplacements quotidiens. Une place importante est faite à la vidéo.

Le point de départ de ce projet est une volonté de travailler en partenariat autour de la sécurité routière avec l’éducatrice référente de cinq jeunes ayant des besoins au niveau de l’autonomie dans les déplacements quotidiens. L’IME situé en zone rurale, peu desservie par les transports, la majorité des jeunes arrive et repart de l’établissement en taxi. Lorsque le jeune a acquis les compétences et les connaissances nécessaires, un projet peut être mis en place pour qu’il vienne seul à l’IME en train ou en bus.
L’objectif à long terme pour ces jeunes est le travail en milieu protégé ou ordinaire lorsque cela est possible, ce qui nécessite une autonomie dans les déplacements quotidiens.
Le constat fut fait que la sécurité routière était abordée ponctuellement, ors de sorties extérieures à l’établissement et, de façon individuelle et assez rapide avant une période de stage qui nécessitait de prendre les transports. Une journée par semaine fut donc consacrée à ce projet.

 Les objectifs du projet

Les objectifs généraux :

  • se représenter son environnement proche, s’y repérer, s’y déplacer de façon adaptée,
  • obtenir l’attestation de première éducation à la route.

Deux objectifs spécifiques :

  • se déplacer à pied en sécurité,
  • reconnaître les dangers dans la rue en utilisant l’ouïe, le toucher et la vue.

Ces objectifs se déclinaient en différents objectifs individuels propres à chaque élève.

 Le déroulement du projet

Le travail s’est appuyé sur l’outil Cycle 2 de la Prévention routière   « Sur les pas de Tom et Lila », ainsi que sur le guide de la Direction académique des Yvelines « guide de formation à la sécurité routière adapté aux jeunes handicapés ».

L’année fut découpée en périodes :

  • de septembre à janvier : un travail sur l’APER   et des déplacements à pied encadrés par l’éducatrice spécialisée, l’après midi le travail sur l’PAER avec Tom et Lila ;
  • de janvier à mars : des trajets alternés avec l’enseignante ou l’éducatrice en « autonomie » en donnant une place importante à la vidéo en lien avec le blog de la classe. Les élèves s’observaient, s’évaluaient et verbalisaient ainsi les connaissances et compétences sous-jacentes à chaque actions ou situations. Le travail de l’après midi sur l’APER s’appuyait sur Tom et Lila et sur le guide de la direction académique ;
  • d’avril à juin : le travail de la seconde phase fut appuyé par l’intervention de la police   de Rambouillet avec un travail sur les panneaux et sur le code de la route (jeu de l’oie). Ce jeu a permis une certaine convivialité propice aux apprentissages et aux questionnements des élèves.
  • Le blog a permis d’héberger les vidéos et les photos du projet. Les élèves se sont beaucoup regardés sur les vidéos, permettant une évolution de leur comportement  . Le blog a été un outil d’évaluation (suivi des progrès des élèves) et un moyen de communication avec les familles.
    Le blog fut aussi un support d’expression pour les jeunes afin de présenter le projet notamment aux policiers.

 Bilan

Chaque élève a progressé dans l’autonomie de ses déplacements quotidiens, même si les progrès sont différents pour chaque jeune. Les objectifs ne sont pas tous atteints et le projet doit être mené sur plusieurs années. un seul jeune sera capable l’année prochaine de faire le trajet   seul domicile/IME.

Les élèves sont très motivés et leurs progrès sont visibles.

Le projet sera reconduit en modifiant régulièrement les trajets pour que les élèves puissent transférer leurs connaissances et compétences dans des situations inconnues.

Propos recueillis à partir du dossier remis à la Prévention Routière par l’enseignant porteur du projet : E. Dixneuf.