Retrouvez toute l'information sur le site education.gouv.fr

Accueil > Mener une action > Exemples d’actions > Apprendre et faire apprendre les panneaux de signalisation

Apprendre et faire apprendre les panneaux de signalisation

SIFPro - IME Clair Matin - Saint-Amé - Vosges - Ac Nancy-Metz

jeudi 7 juillet 2011, par Stéphane Guerault


Témoignage de Mme Bruleport, enseignante à l’IME Clair Matin, à la suite de sa participation avec 7 élèves au concours des Clés de l’Éducation Routière 2011 (APR).

Seule enseignante à l’IME, je suis responsable de la scolarisation de l’ensemble des jeunes qui y sont orientés (de 6 à 20 ans). Si les élèves les plus jeunes ont une scolarisation suivie depuis l’école maternelle puis à l’IME, ce n’est pas le cas des plus grands qui, pour certains, ont quitté l’ UPI depuis plusieurs années. Il s’agissait avant tout de trouver un projet qui puisse réunir et motiver tous les élèves de la SIFPro – quelques soient leurs capacités, leurs difficultés ou leur niveau scolaire. Le niveau scolaire est très hétérogène (de la PS de maternelle, sans langage, à un niveau de CE2).

Certains élèves de la SIFPRo (mais aussi des plus jeunes) peuvent se déplacer seuls dans leur ville ou leur village quand ils rentrent le soir chez eux ou lorsqu’ils sont en vacances. Si une sensibilisation quotidienne est faite chez les plus jeunes élèves de l’IME (6 à 12 ans) qui se déplacent dans Saint-Amé (pour venir en classe, pour aller à la cantine…), cette sensibilisation est moindre chez les élèves de la SIFPro.

Leur groupe de vie et leur classe sont dans l’enceinte de l’IME. Aussi semblait-il important de les faire réfléchir à leur comportement   sur les trottoirs, les faire réfléchir à l’environnement urbains (dangers sur les trottoirs, voitures, panneaux de signalisation  …), et leur permettre de mettre du sens sur des panneaux qu’ils rencontrent régulièrement. Pour certains, l’apprentissage des panneaux peut être long et difficile. Il s’agit de donner des moyens pour comprendre le sens des panneaux mais aussi de trouver un moyen de partager des connaissances avec les plus jeunes (de faire du lien entre les différents groupes de l’IME).

De plus, la participation à un concours a permis aux élèves d’être motivés tout au long du travail de réflexion et d’élaboration.

  • avoir les moyens de trouver le sens d’un panneau de signalisation
  • comprendre la signification des panneaux et ce qu’ils impliquent pour les conducteurs, pour les piétons
  • prendre une place dans un groupe, dans un projet commun
  • faire du lien entre les groupes de l’IME
  • penser que les autres sont différents, qu’ils ne connaissent pas la même chose, qu’ils ne savent pas faire les mêmes choses…

Le projet de création d’un jeu pour les élèves plus jeunes a motivé les élèves de la SIFPro à différents niveaux – d’autant plus qu’ils ont pu y participer en fonction de leurs capacités, de leurs difficultés et de leurs troubles : faire des choix ou prendre la parole est difficile pour certains d’entre eux mais ils l’ont fait. Les élèves plus à l’aise avec le langage ont laissé le temps pour que chacun entre dans le projet et ont accepté très facilement les « blancs ».

Ainsi, à travers le projet et les séances relatives à la prévention routière  , les élèves posent des questions sur leur pratique, sur la pratique de leurs parents ou sur la pratique d’autres jeunes qu’ils connaissent. Ils prennent du recul, réfléchissent : comment peuvent-ils améliorer leur comportement lorsqu’ils se déplacent à pied ou en vélo   ?

Par ailleurs, avant les vacances d’hiver, il y avait une certaine émulation entre le groupe d’élèves de la SIFPro et le groupe d’élèves plus jeunes. Les plus jeunes collaient les panneaux sur les cases choisies : les élèves de la SIFPro voulaient voir le travail des plus jeunes et les plus jeunes voulaient savoir si les élèves avaient avancé dans l’élaboration du jeu.

Cela dit, des améliorations peuvent être apportées sur ce projet :

- faire participer les élèves dans l’élaboration finale du jeu (passage à l’informatique pour réaliser les cases du jeu, si l’IME disposait d’ordinateurs.)
- favoriser les liens entre les différents groupes, non seulement en travaillant sur une réalisation matérielle commune   mais aussi en se rencontrant à divers moments du projet : se faire rencontrer les élèves des différents groupes pour recueillir des commentaires, pour poser des question… Des rencontres qui n’ont pas pu facilement se faire, à cause des emplois du temps assez difficiles à gérer entre les différents groupes et les prises en charge thérapeutiques.

Les élèves de la SIFPro n’ont une prise en charge scolaire que de 2 heures, le mardi matin. Aussi, le travail s’engage-t-il progressivement et se fait-il seulement en fin de matinée – afin de laisser de la place aux autres apprentissages.

En mettant en place ce projet, plusieurs domaines de compétences sont en jeu.

Les séances en détail (pdf)

AUTONOMIE / INITIATIVE
- écouter pour comprendre, interroger, répéter, réaliser un travail ou une activité
- échanger
- travailler en groupe, s’engager dans un projet

LANGAGE / LECTURE
- lire des règles de jeux de société
- comprendre le vocabulaire spécifique et l’utiliser à bon escient
- construire des phrases compréhensibles par autrui, en s’appuyant sur une structure donnée

DÉCOUVERTE DU MONDE

  • La sécurité routière
    - se déplacer sur un trottoir   en ville, se déplacer sur une chaussée   à la campagne…
    - voir les dangers sur les trottoirs, en tenir compte, choisir le bon trajet  
    - repérer les panneaux de signalisations, leur donner du sens, savoir où ils sont implantés, en tenir compte

    Fiche « Sur la route avec Tom et Lila »
  • Les jeux de sociétés

ESPACE / GÉOMÉTRIE
- reconnaître de façon perceptive les formes place (carré, rectangle, rond, triangle  )
nommer les formes
- connaître les caractéristiques des carrés et des rectangles
- tracer des carrés et des rectangles (papiers pointés, outils de géométrie)

INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE
- acquérir progressivement un comportement responsable : agir, anticiper et améliorer ses comportements

Documents joints