Retrouvez toute l'information sur le site education.gouv.fr

Accueil > Mener une action > Intégrer un simulateur deux-roues motorisé dans vos actions > Simulateur Eca Faros : formations en Saône et Loire, dans l’académie de (...)

Simulateur Eca Faros : formations en Saône et Loire, dans l’académie de Dijon

lundi 11 avril 2011


29 mars 2011 : dernière journée de formation à l’utilisation du simulateur   deux roues motorisés organisée dans l’académie   de Dijon.

En effet, conformément au courrier que la DGESCO a envoyé le 23.09.2010 à tous les recteurs d’académie, l’académie de Dijon a mis en place 12 demi-journées de formation en direction des référents sécurité routière des établissements scolaires des 4 départements bourguignons. L’objectif de cette formation est d’accompagner la dotation en simulateurs 2RM des CRDP-CDDP (1 Honda et plus récemment 2 Eca Faros) et de favoriser une utilisation optimale de cet outil.

Ce jour là, c’est à Givry, une petite agglomération viticole du nord du département de la Saône et Loire, que se déroule la session.
Dans une salle du collège, les tables sont disposées en fer à cheval autour du simulateur, connecté à un vidéo projecteur. Autour des tables, dix correspondants sécurité routière d’établissements scolaires géographiquement proches : des enseignants d’histoire géographie, en majorité, mais aussi des conseillers d’éducation et des enseignants de lycées professionnels.

Tous sont chargés du dossier sécurité routière dans leur établissement et suivent la séance avec grand intérêt.

Devant eux, deux formateurs : Jean-Yves, enseignant- formateur SICEP (Service d’Ingénierie et de Conseils en Équipements Pédagogiques du rectorat), devenu spécialiste de cet appareil après avoir accompagné la mise en place de Test@SSR durant les années passées et Philippe, de la DDT   (Direction départementale des Territoires), le « monsieur moto   » du département de la Saône et Loire.

A côté d’eux, Françoise, chef d’établissement, correspondante départementale sécurité routière auprès de l’inspecteur d’académie, Marie, conseillère académique à la Délégation Académique à l’Action Éducative et à la Formation des Personnels au Rectorat de l’Académie de Dijon et Jacques, CMSR   (chargé de mission sécurité routière).

Philippe et Jean-Yves déroulent devant les stagiaires les modules du simulateur les uns après les autres, expliquant l’intérêt de telle ou telle séquence, les astuces de mises en œuvre, les écueils à éviter.
Les stagiaires sont conquis par la facilité d’installation de l’appareil Eca Faros, comparent avec les fonctionnalités du modèle Honda, en prêt à la coordination sécurité routière de la DDT. Ils font part de leur souhait d’être accompagné, lors de séances dans leurs classes, par un IDSR (intervenant départemental de sécurité routière) connaisseur des deux roues motorisés, pas tant pour la mise en œuvre matérielle de l’appareil que pour son expertise. Cette parole d’expert que les enseignants recherchent, en appui aux messages qu’ils s’efforcent de faire passer dans leur enseignement.
La fin de la matinée donne lieu à des échanges entre stagiaires et formateurs sur les ressources recensées sur le nouveau portail national education-securite-routiere.fr et disponibles auprès, notamment, des deux associations agrées au plan national par le ministère de l’éducation nationale : Prévention MAIF   et la Prévention Routière  .

En tout cas, tous les participants s’accordent sur cette idée : un simulateur est un outil pédagogique qui ne vaut que par le message de prévention du risque routier qu’il peut aider à faire passer auprès des jeunes.

Bilan de formation autour du simulateur Eca Faros à Givry